http://www.fr-batterie-portable.com

QRコード
カテゴリ
アクセスカウンタ
Total:16590
Today:24
Yesterday:252
| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 最初 | next>>
Battery for HP ProBook 4710s/CT

What does this mean? The NTIA isn't sure beyond the fact that something clearly needs to be done. It points out that its analysis has only scratched the surface but even that initial review has made it clear that policymakers need to develop a better understanding of mistrust in the privacy and security of the Internet and the resulting chilling effects.It warns, not without some justification, that unless something is done to increase trust it may reduce economic activity and hamper the free exchange of ideas online.There are some policy plans afoot: the Obama Administration has put out draft privacy legislation, and the NTIA is running a number of processes with a range of stakeholders on online privacy and cybersecurity, including its current one on the internet of things.The release of this data however demonstrates that there is a very real impact of security and privacy breaches. And it blows apart the idea that a move to online activities is somehow inevitable by showing that people do in fact scale back when impacted. That reality may serve as a catalyst for businesses to get serious about fixing problems and invest in make the online experience a safe, more secure one. Students who have access to computer devices in the classroom do significantly worse than colleagues without them, a study has found.

In a study by MIT's School Effectiveness & Inequality Initiative, titled The Impact of Computer Usage on Academic Performance: Evidence from a Randomized Trial at the United States Military Academy, students whose classroom access to computer devices was prohibited performed better in exams.726 undergraduates studying an introductory economics course at the United States Military Academy were randomly separated into three groups.A control group was prohibited from using any laptops or tablets, another had access to tablets which were required to be flat on the table at all times, while the third was free to use tablets and laptops.The researchers found that permitting computers or laptops in a classroom lowers overall exam grades by around one-fifth of a standard deviation.The reasons for this were unclear, however, as a number of factors could potentially contribute to the lower scores, including the ease at which students could be distracted by surfing the internet, lowered note-taking skills, and changes in the teacher's behaviour when interacting with students on a computer.We want to be clear that we cannot relate our results to a class where the laptop or tablet is used deliberately in classroom instruction, as these exercises may boost a student’s ability to retain the material . Rather, our results relate only to classes where students have the option to use computer devices to take notes. We further cannot test whether the laptop or ta blet leads to worse note taking, whether the increased availability of distractions for computer users (email, facebook, twitter, news, other classes, etc.) leads to lower grades , or whether professors teach differently when students are on their computers.

They conclude: Given the magnitude of our results , and the increasing emphasis of using technology in the classroom, additional research aimed at distinguishing between these channels is clearly warranted. Fluent, founded in May 2015 and now with $2.5m to its name, will use the new cash injection to expand its engineering team and expand sales. Fluent’s goal is to expand into supply chain management, sending invoices while creating an API and developer platform. The venture cash came courtesy of group of investors led by ff Venture Capital. Google has decided that emoji need to offer better role models for women and has therefore proposed 13 new ones, all depicting women in the workplace.Google's proposal (PDF) says the company “wants to increase the representation of women in emoji” and therefore suggests “a new set of emoji that represents a wide range of professions for women and men with a goal of highlighting the diversity of women’s careers and empowering girls everywhere.”

Google's four submitters cite a New York Times op-ed by Amy Butcher in which she wrote “How was there space for both a bento box and a single fried coconut shrimp, and yet women were restricted to a smattering of tired, beauty-centric roles? This was not a problem for our male emoji brethren. Men were serving on the police force, working construction and being Santa. Meanwhile, on our phones, it was Saturday at the Mall of America — women shopping while men wrote the checks.”The four Googlers also point out various studies that show women are the main users of emoji, so surely deserve emoji that go beyond cliches.The thirteen chosen emoji are also based on research into the most common occupations and take into account recent campaigns encouraging women and girls into professions in which they are under-represented.Emoji usually have secondary representations, but Google argues its 13 proposed characters should be depicted as women only because that's the point of this whole idea.The proposal ends with a call for “other members of Unicode to join us in creating a system of emoji design that can accommodate a broader gender spectrum.” Under the deal it will provide communications in remote areas and additional network resilience. Mansoor Hanif, director of Radio Access Networks at EE, said the deal will enable the biz to deliver a truly nationwide 4G network to rural areas.

BlackHat Asia A world-first proof-of-concept worm - if unleashed - could spell disaster for the world’s critical infrastructure, including power utilities by making attacks exponentially more difficult to detect and stop.It is a stand-alone attack but The Register has confirmed a realistic stealthy end-to-end attack scenario can be produced by combining two independent research efforts.The programmable logic controller (PLC) worm is the brain child of German hackers Ralf Spenneberg and Maik Brüggeman of Steinfurt-based consultancy OpenSource Security Ralf Spenneberg, and, unlike any past attacks, is able to spread from devices without the need of an infected laptop or desktop.All other PLC malware such as Stuxnet relied on having an infected computer to spread to other controllers, meaning an infection could be stopped from proliferating by removing those machines.Spenneberg and Brüggeman claim the attack spreads like cancer between default Siemens S7 1200 PLCs, and could be reworked to target other systems.They say it can also be used in proxy-chains to gain a foothold into utility networks, depending on the PLC used.

Batterie pour ASUS A42-G53

Vous pourrez acheter l’iPhone 7 si vous pouvez tolérer la problématique des écouteurs, surtout si vous êtes du genre à changer d’iPhone chaque année, dès lors que vous en avez les moyens.Mais, en dépit des améliorations incontestables, ce nouvel iPhone n’est tout simplement pas aussi convaincant que beaucoup de ses prédécesseurs. Certains pourraient vouloir attendre un an pour le prochain opus — et peut-être une meilleure solution audio pour démarrer. The Verge : "Attendez l'iPhone de l'année prochaine"The Verge : « Attendez l’iPhone de l’année prochaine » Vous l’aurez compris, si certains pensent que passer à l’iPhone 7 est une excellente chose, d’autres suggèrent d’attendre l’année prochaine, pour un iPhone qui fêtera son 10e anniversaire. On s’attend à de belles choses. On se retrouve donc l’année prochaine à la même date ?En juillet dernier, nous avons entendu dire que la mise à jour d’anniversaire pour Windows 10, « Anniversary Update », serait déployée progressivement, étape par étape, et arriverait par vagues. La firme de Redmond avait alors mentionné que cela « prendrait un certain temps ». Mais, nous n’avions pas anticipé sur la notion « d’un certain temps ».

La déclaration de Dona Sarkar à l’époque ne voulait pas dire que tout le monde n’aura pas la mise à jour durant la première ou la deuxième semaine, mais en fait, que chaque PC recevrait celle-ci en août, voir en septembre pour les plus malchanceux. Mais, certaines personnes ne l’ont pas encore, elles ne l’auront peut-être pas avant fin septembre, voir octobre.Selon de nouveaux détails découverts par ZDNet, Windows 10 Anniversary Update pourrait arriver que début novembre pour ceux qui ne l’ont toujours pas.Dans un e-mail, Microsoft a déclaré : « la mise à jour anniversaire va se télécharger et s’installer par Windows Update. Le téléchargement se fera automatiquement, dès le début du déploiement le 2 août 2016. Ce processus pourra prendre jusqu’à 3 mois pour atteindre tous les utilisateurs… »Windows 10 Anniversary Update est déployée très très lentementWindows 10 Anniversary Update est déployée très très lentement Bien sûr, il y a un côté positif à avoir à attendre si longtemps. En effet, les adopteurs précoces, ceux ayant déjà la mise à jour, ont trouvé quelques défauts assez désagréables, et ceux-ci ont été rafistolés petit à petit. Un bon exemple est le bug qui entraînait divers freezes du PC. De plus, les problèmes de webcam devraient également être résolus avec un patch ce mois-ci.

En effet, comme le note ZDNet, une partie de la raison de la lenteur du déploiement est que Microsoft peut suivre les progrès et les bugs, et ainsi prendre des mesures appropriées avec les différents retours. Cependant, espérons que la longue attente soit vécue par une très petite minorité d’utilisateurs, peut-être ceux fonctionnant sous Windows 10 sur des appareils moins courants.Pour ceux qui restent impatients, les clients de Windows 10 peuvent manuellement lancer la mise à jour en allant sur la page de téléchargement de Windows 10 et en cliquant sur le grand bouton bleu « Mettre à jour maintenant ». Cela permet de lancer l’assistant de mise à niveau de Windows 10 qui va télécharger les fichiers en arrière-plan, et permettre à l’utilisateur de choisir quand mettre à niveau le périphérique.L’un des éléments clés et peut-être le plus discuté sur l’iPhone 7 est le retrait de la prise casque de 3,5 mm, comptant plutôt sur le port Lightning ou des casques sans fil. Et, il semble que Samsung pourrait projeter quelque chose de similaire dans un proche avenir.

Deux sources « impliquées dans la chaîne d’approvisionnement des smartphones de Samsung » ont évoqué le sujet à Digital Music News, rapportant que Samsung, aux côtés d’autres fabricants Android, pourrait non seulement opter pour une prise casque propriétaire, mais également bloquer l’octroi de licences à Apple.Si cela est vrai, cela pourrait être considéré comme un geste de vengeance par la communauté Android, et pourrait forcer les fabricants de casques à choisir leur camp. Et avec plus de dispositifs Android que de iDevices, Samsung pourrait bien avoir la priorité.Ce serait de mauvaises nouvelles pour Apple et de mauvaises nouvelles pour tous ceux qui utilisent les deux mondes, à savoir iOS et Android, car cela pourrait forcer l’utilisation d’adaptateurs.When you’re trying super hard to make the relationship work pic.twitter.com/Ro3H1DgOC9Mais le choix ne serait pas une mauvaise chose. Alors que le choix d’Apple pour un port propriétaire peut provoquer la colère des fabricants Android, on peut légitimement penser que le retrait du port de 3,5 mm est une bonne chose. Celui-ci permet d’économiser un précieux espace, et les nouvelles technologies peuvent potentiellement offrir une plus grande qualité sonore.

En fait, l’une des sources affirme que Samsung vise à améliorer la qualité du son avec un nouveau port casque. Quoi qu’il en soit, la solution envisagée par Samsung ne devrait pas poser trop de problèmes pour tous ceux qui sont habitués aux dispositifs Android, puisque la prise exclusive de Samsung sera apparemment conçue avec tous les fabricants Android autour de la table, en leur offrant des licences peu chères ou gratuites.DonglesSoit un adaptateur, soit du Bluetooth ! Faites votre choix… Mais, cela pourrait fragmenter davantage l’industrie du casque, et faire de l’audio sans-fil une option beaucoup plus attrayante – libérant les utilisateurs de, non seulement fils, mais également des ports propriétaires.Pour l’instant, bien que ce soit tout juste une rumeur, et alors que les jours du port jack 3,5 mm sont probablement comptés, il est trop tôt pour dire exactement quand ou comment il sera abandonné. Étant donné tous les tracas impliquant le remplacement de la prise casque, il semble très peu probable que le changement arrivera bientôt.

Akku für Dell Latitude E6510

Heute hat sich im US-amerikanischen Wertpapierhandel die Aktie von Hewlett Packard zwischenzeitlich um 0,71 Prozent verbilligt. Der Kurs der Aktie sank um 13 Cent. Gegenwärtig zahlen private und institutionelle Anleger am Aktienmarkt für das Papier 17,48 US-Dollar. Im Vergleich mit dem Gesamtmarkt steht der Anteilsschein von Hewlett Packard dennoch besser da. Der S&P 500 liegt zur Stunde sogar um 0,77 Prozent im Minus gegenüber der Schlussnotierung vom Vortag. Er kommt auf 2.449 Punkte.

Das Unternehmen Hewlett Packard
Die Hewlett Packard Enterprise bietet Computer-Hardware für Unternehmen sowie Dienstleistungen im Feld der Informationstechnologie. Die Gesellschaft entwickelt und vertreibt beispielsweise Server, Netzwerktechnologie, Software und Speichersysteme. Dieses Leistungsspektrum wird durch ein breites Angebot an kundenorientierten Dienstleistungen ergänzt. Bei einem Umsatz von 50,1 Mrd. US-Dollar erwirtschaftete Hewlett Packard zuletzt einen Jahresüberschuss von 3,16 Mrd. US-Dollar. Der nächste Blick in die Geschäftsbücher ist für den 23. August 2017 geplant.

Dieser Artikel wurde von ARIVA.DE mithilfe von Unternehmensinformationen von Finance Base standardisiert erstellt.

Asus ZenFone 4 Pro smartphone was launched in August 2017. The phone comes with a 5.50-inch touchscreen display with a resolution of 1080 pixels by 1920 pixels.

Qualcomm Snapdragon 835It comes with 6GB of RAM. The phone packs 64GB of internal storage that can be expanded up to 200GB via a microSD card. As far as the cameras are concerned, the Asus ZenFone 4 Pro packs a 12-megapixel primary camera on the rear and a 8-megapixel front shooter for selfies.

The Asus ZenFone 4 Pro runs Android 7.1.1 and is powered by a 3600mAh non removable battery. It measures 156.90 x 75.60 x 7.60 (height x width x thickness) and weigh 175.00 grams.

The Asus ZenFone 4 Pro is a dual SIM (GSM and GSM) smartphone that accepts Nano-SIM and Nano-SIM. Connectivity options include Wi-Fi, GPS, Bluetooth, NFC, Headphones, FM, 3G and 4G. Sensors on the phone include Compass Magnetometer, Proximity sensor, Accelerometer, Ambient light sensor and Gyroscope.

About Asus
ASUSTeK Computer Inc., known as ASUS, is a Taiwanese multinational computer hardware and electronics company was founded in 1989 in Taiwan. ASUS is one of the world's largest computer hardware companies. Its products include desktops, PC peripherals, laptops, smartphones, tablets and hybrid devices. The company has made Android phones powered by Intel and Qualcomm SoCs.

Following the modest strength seen in the previous session, stocks moved sharply lower over the course of the trading day on Thursday. With the sell-off on the day, the S&P 500 dropped to its lowest closing level in over a month.

The major averages ended the session at their worst levels of the day. The Dow tumbled 274.14 points or 1.2 percent to 21,750.73, the Nasdaq plummeted 123.19 points or 1.9 percent to 6,211.91 and the S&P 500 slumped 38.10 points 1.5 percent to 2,430.01.

The broad based weakness on Wall Street reflected concerns about ongoing political turmoil in Washington, D.C.

The backlash to President Donald Trump's response to last weekend's violent events in Charlottesville, Virginia, has led to worries about the president's pro-business agenda.

Reports that Gary Cohn is considering resigning as Trump's top economic advisor weighed on Wall Street, although the White House has denied the claims.

Cohn, former president and chief operating officer of Goldman Sachs (GS), currently serves as the Director of the National Economic Council.

"Nothing has changed," a White House official said. "Gary is focused on his responsibilities as NEC Director and any reports to the contrary are 100% false."

Cohn was reportedly "upset" and "disgusted" with Trump's remarks indicating blame for the clashes between white supremacists and counter-protesters should be shared by both sides.

Traders also reacted negatively to the latest batch of earnings news, with Wal-Mart (WMT) and Cisco Systems (CSCO) moving lower after reporting their quarterly results.

Like every year since its inception, the E-Sports and Gaming Summit (ESGS) will serve as one of the Philippines and Southeast Asia’s largest eSports and gaming conventions this 2017. To whet our appetites for what’s heading our way, organizer Gariath Concepts has been doling out information about the international companies that will be present at the event.

So let’s cut to the chase: this October 27 to 29 at the SMX Convention Center, Mall of Asia Complex, ESGS 2017 will play host to gaming industry giants Sony Interactive Entertainment and Ubisoft, who will be at the event as official major exhibitors. Capcom will also be present as an official exhibitor.

Batterie pour ASUS ZenBook UX31E

Suite à la décision plutôt controversée de supprimer la prise casque de 3,5 mm sur ces nouveaux modèles, Apple prévoit de franchir une étape supplémentaire l’année prochaine et de supprimer le bouton principal iconique, rapporte le New York Times.Plus précisément, les sources affirment qu’Apple va concevoir un écran pour son téléphone phare de 2017 qui va prendre la totalité de la façade avant du smartphone, remplaçant ainsi le bouton Home, et le capteur d’empreintes digitales (Touch ID) avec un équivalent virtuel.Bien que ce puisse être surprenant, sachez que cette rumeur a déjà été évoquée à maintes reprises, parmi d’autres spéculations faisant allusion à un écran AMOLED incurvé, et le retour d’un verre à l’arrière, semblable au Galaxy S7 de Samsung. Bien que toutes ces rumeurs doivent encore être confirmées, les sources anonymes pour le Times affirment que le bouton principal pourrait en effet être supprimé pour de bon.Considérant que la 10e itération majeure de l’iPhone se rapproche, il sera intéressant de voir si Apple fait un tel choix de design pour célébrer la dixième bougie.

La seule question qui reste est : à quoi ressemblera-t-il ? Va-t-il suivre ce que font les constructeurs Android avec des boutons capacitifs ou un capteur d’empreintes digitales incrusté à l’arrière, ou va-t-il offrir quelque chose d’innovant ? Seul le temps nous le dira.Microsoft a publié deux trackers d’activité au cours des dernières années. Mais, il semble que la compagnie n’a pas de plans pour un troisième. Comme le souligne Mary Jo Foley de ZDNet, si le Microsoft Band 2 continue d’être disponible à l’achat, il y a des signes que personne ne travaille sur un Band 3.Foley rapporte de ses sources qu’il n’y aura pas un nouveau Microsoft Band cette année, et elle a entendu dire que Microsoft a dissous le groupe de personnes qui essayaient de pousser Windows 10 sur le Band. Il est donc possible que nous ne voyions pas une mise à jour logicielle majeure pour l’actuelle génération de périphériques.

Il est encore possible que Microsoft puisse sortir un nouveau firmware pour son Band 2, ou introduire un Band 3 plus tard, mais cela ne semble pas être une priorité pour le moment.Actuellement, le Band 2 est en vente sur le Microsoft Store UK, pour 150 livres (environ 180 euros) — vous ferez une économie de 50 livres en ce moment. Il dispose d’un écran incurvé AMOLED, un capteur optique de fréquence cardiaque, des détecteurs de mouvement, de lumière ambiante, UV, de réponse galvanique de la peau (GSR), et des capteurs de température de la peau ainsi qu’un baromètre et un microphone.Le Microsoft Band 2 offre 2 jours d’autonomie sur une charge, et il peut être couplé par Bluetooth avec les smartphones sous Windows Phone 8.1 ou une version ultérieure, les dispositifs sous iOS 8.1.2 ou une version ultérieure, et enfin sur les périphériques sous Android 4.4 ou une version ultérieure.Aujourd’hui, Microsoft doit faire face à une grosse concurrence sur ce marché, avec des dispositifs beaucoup plus abordables.Le lancement de l’iPhone 7 ne sera effectif que ce vendredi, mais cela ne signifie pas qu’une partie du monde n’a pas déjà eu le dispositif en main pour jouer avec. L’embargo sur les tests de l’iPhone 7 est tombé hier soir, et nous nous sommes couchés avec un déluge de premières critiques.

Si Apple rapporte qu’elle n’a pas de relation privilégiée avec la presse, cela ne l’empêche pas de fournir à ses « amis » un modèle avant son lancement afin de créer un buzz qu’elle espère positif autour de celui-ci — une pratique que beaucoup de sociétés adoptent dès lors qu’elles s’en donnent les moyens. Telle est la réalité. La nature de la relation d’Apple avec la presse et la façon dont elle traite celle-ci a été merveilleusement résumée par The Register, le jour du lancement de l’iPhone 7.L’iPhone 7 et l’iPhone 7 Plus seront mis en vente le 16 septembre, soit vendredi, mais nous commençons à voir ce que les nouveaux smartphones ont dans le ventre.Normalement, un iPhone qui n’est pas un modèle « S » va être doté d’améliorations majeures. Mais cette année, Apple a essentiellement opté pour le même châssis que l’iPhone 6S avait dans l’iPhone 7, laissant les grosses améliorations à la nouvelle caméra à l’intérieur de l’iPhone 7 Plus uniquement.Alors sans plus tarder, voici ce que le monde de la technologie dit à propos de l’iPhone 7 :

Si vous pouvez surmonter la conception beaucoup trop familière, et le retrait de la prise casque jack, alors l’iPhone 7 et l’iPhone 7 Plus sont de sérieux prétendants pour être les meilleurs smartphones de cette année. Notez que j’ai utilisé le mot « meilleur », pas « le plus innovant » — aucun de ces dispositifs n’est révolutionnaire. Nous avons vu beaucoup de ces caractéristiques dans les téléphones rivaux par le passé. En mettant la prise casque de côté, la plupart des choix effectués dans l’iPhone 7 et 7 Plus sont plus des choix sécuritaires. Il n’y a rien de mal à cela, mais peu importe la qualité de l’iPhone 7 et du 7 Plus (réponse : très, très bon), on se tourne vers l’iPhone de l’année prochaine. L’iPhone 7 est un très bon téléphone avec une suite logique, des améliorations utiles qu’Apple délivre généralement avec du nouveau matériel. Je retrouve encore la conception de l’iPhone 6, et il est dommage que nous allions devoir faire avec pendant une autre année. Mais, l’iPhone 6 est également le téléphone le plus populaire d’Apple, de loin, si bien que cela ne va peut-être pas déranger grand monde. Ceci est tout simplement le jumelage entre la caméra et le processeur d’image le plus sophistiqué que j’ai jamais vu dans un smartphone. Il y a eu quelques autres applications de configurations à doubles caméras dans les téléphones, mais il n’y a pas comparaison possible.

Le zoom optique fonctionne très bien, et la lentille de 56 mm ajoute naturellement une belle compression des traits du visage et un léger flou de fond par rapport à un objectif standard, en particulier de près. J’ai placé pendant un bon moment l’iPhone 7 et le 7 Plus sous l’eau courante et je les ai déposés dans des conteneurs et des éviers remplis d’eau. Non seulement ils tiennent le coup, mais les deux téléphones ont continué à fonctionner sous l’eau.Chaque fois que j’ai essayé, l’iPhone 7 et le 7 Plus étaient sains et saufs. Je les ai récupérés, puis essuyés avec un chiffon, et j’ai continué à les utiliser par la suite. Cependant, une chose que vous ne pouvez pas faire juste après les avoir submergés est les chargés. Apple recommande de laisser sécher le port Lightning pendant cinq heures avant de charger à nouveau l’appareil. L’iPhone reste un smartphone remarquable, et ce dernier modèle est encore mieux à bien des égards. Et, contrairement à son rival Samsung, Apple ne semble pas connaître le très grave problème d’explosion des batteries. Mais, l’abandon de la prise jack est plus difficile qu’il n’y paraît.

Akku für ASUS G73JH

Verletzt wurde niemand und auch das Flugzeug wurde nicht beschädigt. Dennoch ist der Zwischenfall von Flug B6-915 einer, mit dem sich die Behörden wohl näher beschäftigen müssen. Der Airbus A321 von Jetblue mit 158 Insassen musste auf dem Weg von New York nach San Francisco in Michigan außerplanmäßig landen, weil ein Akku eines Passagiers sich entzündet hatte.

Inzwischen ist offiziell bestätigt, dass eine Lithium-Batterie eines Reisenden Feuer gefangen hatte. Der Passagier hatte sie im Handgepäck dabei. Laut Jetblue war aus der Tasche des Passagiers Rauch aufgestiegen. Bis zur Landung bekam die Crew das Feuer aber unter Kontrolle.

Gefahr durch Batterien
Der Zwischenfall dürfte angesichts des von der US-Regierung ausgesprochenen Elektronik-Verbots für einige Diskussion sorgen. Es schreibt für Flüge ab zehn Flughäfen im Nahen Osten und Afrika vor, dass Passagiere keine elektronischen Geräte mehr mit an Bord nehmen dürfen, die größer sind als ein Smartphone. Die Laptops und Tablets müssen ins Aufgabegepäck.

Verschiedene Interessensgruppen hatten in dem Zusammenhang bereits mehrfach darauf hingewiesen, dass die Geräte im Frachtraum ein Risiko darstellen können – weil die Gefahr besteht, dass sie sich selbst entzünden. Auch die US-Luftfahrtbehörde Federal Aviation Administration FAA sieht das als Gefahr an. Allerdings hat sie sich bisher immer nur mit dem Transport von größeren Mengen an Batterien im Frachtraum beschäftigt. Die Internationale Zivilluftfahrtorganisation Icao verbot denn auch den Transport von Lithium-Ionen-Batterien als Fracht auf Passagierflügen per 1. April letzten Jahres.

Elektronik-Verbot in Europa im Gespräch
Seit Wochen steht im Raum, dass die USA das Laptopverbot bald ausweiten könnten. Noch ist allerdings keine Entscheidung darüber gefallen. Branchenvertreter befinden sich in der Sache im ständigen Austausch mit den US- und den EU-Behörden. Auch Großbritannien hat ein Laptop-Verbot ausgesprochen. Das bezieht sich allerdings auf teilweise andere Flughäfen als das der USA. Als Begründung nennen beide Regierungen die Terrorgefahr durch Bomben, die in den Geräten versteckt sein könnten.

Nach Berichten amerikanischer und britischer Medien liegen dem Verbot neue Geheimdiensterkenntnisse zu Grunde. Demnach gibt es Hinweise darauf, dass die Terrormiliz Islamischer Staat plant, Anschläge auf Flugzeuge mit in elektronischen Geräten versteckten Bomben zu verüben, berichtet die New York Times unter Berufung auf zwei mit Terrorismusabwehr beschäftigte Regierungsmitarbeiter. Zwei weitere Quellen sagten dem Blatt, die Bomben hätten in Batterien von Laptops versteckt werden sollen. Es gebe aber keine akute Bedrohung durch einen unmittelbar bevorstehenden Anschlag.

Die Terrorgruppe al-Qaida auf der arabischen Halbinsel hat mindestens seit 2001 immer wieder erfolgreich versucht, Sprengsätze an Bord von Passagier- und Frachtflugzeugen zu schmuggeln, auch wenn keine der Bomben ein Flugzeug zum Absturz brachte. Das Wall Street Journal berichtet unter Berufung auf Regierungsquellen, die nun verhängten Beschränkungen seien schon unter Präsident Barack Obama als Antwort auf die Bedrohung durch diese Gruppe diskutiert worden. Nun glauben die Geheimdienste offenbar, dass auch die Terrormiliz Islamischer Staat ähnliche Fähigkeiten entwickelt hat. Der republikanische Kongressabgeordnete Peter King, der Mitglied im Geheimdienstausschuss ist, sagte der New York Times, die Entscheidung beruhe auf "Geheimdienstberichten aus jüngster Zeit" über Anschlagspläne.

Sommerzeit ist Reisezeit. Stellen Sie sich vor, Sie sind sich auf dem Weg in den Urlaub und plötzlich startet Ihr Auto nicht mehr, weil die Batterie schwach ist. Die neueste ADAC-Statistik zeigt, dass 39% aller Autopannen auf die Batterie zurückzuführen sind. Dies kann unterschiedliche Ursachen haben. Bei hohen Außentemperaturen lassen die meisten Fahrer die Klimaanlage auf der höchsten Stufe laufen. Zusätzliche elektrische Verbraucher, wie mobile GPS-Geräte, Telefonladegeräte, Kühlgeräte und Infotainment-Displays, belasten die Autobatterie zusätzlich. Bei geringen Drehzahlen, beispielsweise im Stau, wenn der Motor nicht viel Energie erzeugt, kann die Lichtmaschine den Bedarf an elektrischer Energie nicht mehr decken. Dann muss die Batterie einspringen und die erforderliche Energie für das Fahrzeug und das gesamte Zubehör bereitstellen. Um die uneingeschränkte Funktionsfähigkeit Ihres Fahrzeugs zu gewährleisten, sollten Sie Ihre Batterie in einer freien Werkstatt oder bei einem Ersatzteilhändler testen lassen, bevor Sie in den Urlaub aufbrechen. Oftmals ist ein Batterietest kostenlos.

Die Batterie altert im Sommer und fällt im Winter aus

Die Umgebungstemperatur ist für die Lebensdauer einer Batterie entscheidend. Eine Temperatur von +20 C ist für Ihre Autobatterie optimal. Wenn die Außentemperaturen deutlich über diesem Wert liegen, können elektrochemische Reaktionen und die Batteriekorrosion beschleunigt werden. Das heißt, Ihre Batterie kann deutlich schneller entladen werden und eine bereits schwache Batterie wird es nicht mehr durch den Sommer schaffen.

Fahren Sie ein Auto mit Start-Stopp-System?

Wenn Sie ein Fahrzeug mit Start-Stopp-Funktion fahren, ist besondere Aufmerksamkeit erforderlich. Nur zwei Batterietechnologien sind in der Lage, die Anforderungen eines Start-Stopp-Systems zu erfüllen. Bei Fahrzeugen mit Start-Stopp-System muss die Batterie bei einer Fahrt mehrfach in der Lage sein, den Motor zu starten. Wenn Ihre Batterie bereits schwach ist, reduziert das Batterie-Managementsystem die Leistung einzelner Verbraucher oder schaltet manche Geräte sogar automatisch ganz ab, beispielsweise die Klimaanlage, damit ausreichend Leistung für die Start-Stopp-Funktion bereitsteht. Somit wirkt sich der Zustand der Batterie bei einem Auto mit Start-Stopp-System auf den Betrieb des Fahrzeugs und seine Funktionen aus. Aus diesem Grund sollten Sie Ihre Batterie regelmäßig in einer Werkstatt testen lassen. Die Werkstatt verfügt über die erforderlichen Diagnosegeräte, um Batterien ordnungsgemäß zu testen und bei Bedarf auszutauschen. Es wird dringend empfohlen, eine Werkstatt aufzusuchen, um Fehler im Fahrzeugsystem zu vermeiden.

Das Abklemmen der Batterie bewirkt keine längere Lebensdauer

Sie sollten Ihre Batterie auch dann nicht abklemmen, wenn Sie Ihr Auto während des Sommerurlaubs nicht nutzen. Mit steigender Komplexität der Fahrzeugtechnologie wird die Batterie immer enger in das elektronische System des Autos integriert. Eine Unterbrechung des elektrischen Stromkreises zwischen Batterie und Fahrzeugcomputer kann einen Datenverlust in den Fahrzeugsteuereinheiten und elektronischen Infotainmentsystemen zur Folge haben. Auch verlängert sich durch das Abklemmen der Batterie ihre Lebensdauer nicht. Der Alterungsprozess lässt sich nicht aufhalten. Wenn Sie in den Urlaub fahren, denken Sie daran, in Ihrer Abwesenheit keine externen Geräte, zum Beispiel ein GPS oder Telefonladegerät, angeschlossen zu lassen, da auch diese Geräte Ihre Batterie entladen können.

Battery for Fujitsu BTP-C1K8

Even if you do trust whoever issued the certificate it doesn't mean much if the network cannot be trusted. A lot of experts claim “HTTPS is broken” and here is one small example of why. If you sit in a coffee shop and go surfing you can quite easily end up being the victim of a man-in-the-middle (MitM) attack. All a potential attacker needs is a copy of Kali Linux, a reasonably powerful laptop and coffee!But wait, you cry, aren't certificates supposed to protect us from exactly this type of thing? Yes but... essentially in our coffee-shop scenario the connection can be forced to run via the MitM laptop using a program called SSLstrip to copy the data as it is passed back and forth to Gmail. We get the traffic from the victim by poisoning the ARP cache and pretending to be the router. SSLStrip forces a victim's browser into communicating via an attacker’s laptop in plain-text over HTTP, with the adversary proxies the modified content from an HTTPS server.The HTTPS between Gmail and you is now readable because you get the decrypted plain text data before it is encrypted and sent to Gmail.

It isn't just coffee shops that present this risk. Frequently, SSL inspection is used in offices of larger companies to monitor staff web activity. Several companies such as FireEye and Bluecoat provide specialised appliances to do this at wirespeed, essentially rendering them unnoticeable. Governments can also do the same using FinFisher or other tools running on ISP networks.This is one of the main reasons I tell people not to check their web mail on their work computer. Employers probably have the right do that written into their employment terms and conditions. Companies do, however, have other more legitimate reasons for breaking SSL scanning for malware-related traffic and data loss prevention (DLP being the new hot ticket item). If you couldn't look inside an encrypted packet you would have no idea what's flowing across the network most of the time other than source and destination.What are the mitigations against all these for the average Joe user? In reality not a lot. Use your common sense when connecting to a Wi-Fi hotspot. Ask yourself:On a larger scale there are a few things that can be done but require effort. If a site provides only HTTPS then sslstrip would fail as it can't fall back to HTTP. Also browsers are becoming better at dealing with these types of issues.

Some browsers such as Chrome use a new technique called certificate pinning. This technique creates a digital fingerprint for each HTTPS site visited and afterwards compares it to the certificate being presented. It will warn the user if things don’t look as they should. Another method that site owners can use to protect their clients is HSTS. This tells the browser on first visit that the site is HTTPS only and therefore the browser should only ever connect to via HTTPS for a determined length of time.Any attempt to redirect the browser to an HTTP version of the site will be stopped by the browser. The one weakness with this technology is that the browser has to have first visited the genuine site to receive the HSTS response. But if you make sure you've visited a site that supports HSTS on a trusted network, your browser will then ensure it is never redirected to HTTP.A site owner who knows they will only ever use HTTPS and uses HSTS (HTTP Strict Transport Security) can have their website added to a HSTS preloaded list in the Chromium project. Getting your site added to that list means that Chromium will never allow an unencrypted connection to your site.

A lot of companies who deploy monitoring will often install their own root certificates on company computers. This lets the proxy devices to self-sign certificates for any domain and be trusted by the computers.HTTPS is not the silver-bullet online defence shield a lot of users believe it to be on public networks, meaning activities such as online banking and shopping are done at their own risk.While there are some additional steps you can take, you should - therefore - continue to exercise caution when using a network you don’t control and think about the type of information that you may be sharing with people you may not want to. Something for the Weekend, Sir? I’m on stage with a gun pointing at my heart. There is the sound of nervous shuffling as those sitting in the stalls squirm in their seats. Then silence: the audience quickly falls still and holds it breath. The man armed with the musket is raising the muzzle to take better aim before slowly squeezing the trigger…What? He’s ruining my bullet-catching act. It’s supposed to be the climax of an thrilling evening of astounding feats of prestidigitation, not a light-hearted moment of improv.What’s so frustrating is that I took considerable pains to set all this up, what with the years of rehearsal, hiring all the Chinese acrobats and building a time machine so that I could travel back to 1918 just for this one-off performance. And now my invited member of the audience is cocking it up.

All he had to do was inspect the gun, a fake antique (with the emphasis on “fake”), help load it and fire one shot in front of a full house of paying spectators. All I have to do is stand dramatically at the other side of the stage and pretend to catch the bullet on a china plate. Simples.Except the fellow coolly hands the old wooden-stocked gun back to one of my assistants, reaches into his coat and pulls out an Uzi sub-machine gun.Before I can point out to him that the Uzi won’t be invented for another 30 years, he has emptied the magazine in less than three seconds in the general direction of my plate.Luckily for me, I had the foresight to take a Swift MOOC a few months ago in which the course project just happened to involve writing a smartphone app to operate a time machine across Bluetooth. Yes, it seemed rather off-the-wall to me too at the time but it just goes to show there is no such thing as coincidence.

Batterie pour Samsung AA-PLOTC6M

La tablette Remix Pro sera le premier appareil à offrir un support à Remix OS 3.0, qui est une version basée sur Android 6.0 Marshmallow. La Remix Pro est donc la tablette de deuxième génération de Jide, livrée avec un étui, permettant aux utilisateurs de tirer pleinement profit de ses capacités hybrides, et ainsi l’utiliser à la fois comme une tablette et un ordinateur de bureau.La tablette est équipée d’un processeur octa-core Snapdragon 652 de Qualcomm, de 3 Go de mémoire vive (RAM), et de 32 Go de stockage eMMC. Pendant ce temps, un écran de 12 pouces avec une résolution de 2 160 x 1 440 pixels affichera de nettes images, et il y a un port micro SD pour ceux qui ont besoin d’un espace de stockage supplémentaire. La tablette a une caméra de 8 mégapixels à l’arrière, et une caméra frontale de 5 mégapixels. Sous le capot, vous allez retrouver une batterie d’une capacité de 9 000 mAh.Outre cet hybride, la société a également annoncé son périphérique AOC Remix AIO, un ordinateur qui sera commercialisé en trois tailles : 22 pouces, 24 pouces et 32 pouces. Une deuxième version de son ordinateur Remix plus traditionnel est également dans les tuyaux, avec un processeur octa-core Rockchip RK3368 ARM Cortex-A53, jusqu’à 2 Go de RAM et jusqu’à 16 Go de stockage eMMC.

Un ordinateur All-in-One sous Remix OSUn ordinateur All-in-One sous Remix OS Jide ne va plus être le seul fabricant à pousser Remix OS. Acer a annoncé son intention de sortir une version de son ordinateur portable Aspire ES1-131 avec le système d’exploitation Remix OS préinstallé, à la place du traditionnel Windows 10.Il s’agit d’un modèle très abordable chez Acer — il est vendu aux alentours des 200 euros avec Windows 10. Il dispose d’un écran de 11,6 pouces avec une résolution de 1 366 x 768 pixels, d’un processeur Intel Celeron Braswell N3150, de 500 Go d’espace de stockage, et de 4 Go de mémoire vive. Jide a apparemment optimisé le système d’exploitation pour fonctionner avec un processeur Intel.

Le responsive design n’est pas une tendance récente, mais elle est celle qui a rencontré le plus de succès au cours des dernières années. De plus en plus d’entreprises font appel à des services tiers afin de rendre leurs e-mails responsive, générant ainsi davantage de clics qu’un e-mail traditionnel.Le marché de la smartwatch a commencé à décoller, mais il semble que nous allons devoir attendre un certain temps avant de voir davantage de modèles de la part des meilleures entreprises Android Wear. LG, Lenovo (Motorola) ou encore Huawei ne prévoient pas de lancer de nouvelles smartwatches à l’automne, selon CNET.Cette déclaration rejoint la surprise de ne pas avoir vu de montres de ces entreprises à l’IFA, qui est normalement le lieu où les entreprises dévoilent de nouveaux smartphones, et plus récemment, de nouvelles smartwatches. LG est l’un des seuls constructeurs à avoir publié une nouvelle smartwatch Android Wear cette année, la LG Watch Urbane 2nd Edition LTE. Plus récemment, à l’IFA justement, ASUS a également dévoilé sa ZenWatch 3.À contrario, Apple et Samsung récupèreront la majorité des ventes dans le secteur de la smartwatch pour les fêtes de fin d’année. Apple vient d’annoncer sa nouvelle Apple Watch Series 2, qui met l’accent sur le suivi de l’activité et la santé, et a baissé le prix de la première Apple Watch. Samsung a quant à elle récemment annoncé sa Gear S3, qui exécute le propre système d’exploitation de l’entreprise, Tizen.

Néanmoins, et malgré la tristesse, il a quelques raisons pour lesquelles les entreprises ne vont pas lancer de nouveaux appareils Android Wear. En effet, jusqu’à présent elles ont été incapables d’intégrer une antenne radio LTE dans la montre sans qu’il y ait des compromis sur l’autonomie, et la taille de celle-ci. Non seulement cela, mais Apple n’a toujours pas transformé le monde de la smartwatch en une industrie de masse comme elle l’a fait avec le smartphone et la tablette. Mais ce n’est pas tout, la recherche indique que les gens sont plus intéressés par les trackers d’activité, moins chers que les smartwatches.Besoin de plus de preuves que l’industrie n’a pas encore réussi à convaincre ? Même Samsung a admis à CNET que la plupart des gens qui achètent ses smartwatches sont des adopteurs précoces de sexe masculin.Bien sûr, ce ne sont pas de bonnes nouvelles pour Google — Android Wear 2.0 est prêt à être publié à l’automne, et il semble que les plus grands partenaires de Google n’ont aucun plan pour libérer une smartwatch avec le tout dernier OS. Il y a des rumeurs de quelques smartwatches Nexus (ou smartwatches Pixel) libérées aux côtés des nouveaux smartphones Pixel, mais il est difficile de croire que Google est la seule entreprise libérant une nouvelle smartwatch avec la nouvelle plate-forme Android Wear.

Il est important de mentionner que ce n’est pas parce que les industriels ne libèrent pas de smartwatches avant la fin de l’année, qu’ils y renoncent. Il est probable que nous allons voir un grand nombre de nouvelles smartwatches en 2017, et peut-être dès le mois de janvier, au CES de Las Vegas.Instagram continue de piller les fonctionnalités de Snapchat pour ses propres Stories, dans le cadre d’une nouvelle mise à jour au sujet de ces clips « éphémères ».Parmi les nouvelles fonctionnalités, on retrouve la possibilité d’archiver vos stories, ce qui peut ressemble fortement à la section Memories de Snapchat. Néanmoins, elle diverge de manière importante.Au lieu de fournir aux utilisateurs la liberté de garder des stories bien précises, Instagram a introduit une fonctionnalité de sauvegarde automatique qui est appliquée à tous les clichés que vous incluez dans votre stories. Par conséquent, les utilisateurs qui utilisent abondamment la fonctionnalité sont maintenant confrontés à un ultimatum : soit plonger la tête la première en activant la fonctionnalité de sauvegarde pour toutes les stories Instagram, ou les voir disparaître à petit feu, comme c’était le cas jusqu’ici. Vous pouvez activer la fonction de sauvegarde automatique en appuyant sur l’icône d’engrenage dans le mode Story, et en activant l’option « Enreg. photos partagées ».

Une autre nouvelle fonctionnalité liée à la mise à jour est la possibilité de couper les stories d’autres utilisateurs. Fondamentalement, cela signifie que vous pouvez maintenant éviter de regarder les stories de personnes précises. Pour mettre en « sourdine » l’actualité d’un utilisateur, tout ce que vous avez à faire est de maintenir votre doigt appuyé sur la bulle de la story, avant de cliquer sur le bouton « Mettre l’actualité de en sourdine ». Rassurez-vous, vous pouvez l’activer à nouveau par la suite.En outre, Instagram a également glissé dans une nouvelle fonctionnalité de mise en forme qui vous permet de sélectionner la couleur du texte dans vos stories. C’est nouveau dans le contexte d’Instagram, mais cela ne va pas surprendre les utilisateurs de Snapchat qui l’ont adopté depuis longtemps.Le HTC Vive pourrait bien être le meilleur casque de réalité virtuelle actuellement disponible. Mais, il est livré avec un inconvénient majeur : son expérience de réalité virtuelle se limite à être cloisonnée dans une pièce, du fait des nombreux fils qui viennent alimenter le casque.

Akku für Toshiba PA3535U-1BAS

Das Chemielabor von Prof. Birgit Esser entspricht fast schon dem Klischee: Hinter einer Schiebeglaswand viele Gefäße, Schläuche, Flüssigkeiten in allen möglichen Farben, auf der Glasscheibe alle möglichen chemische Kennzahlen in Edding geschrieben, als Besucher blickt man kaum durch.

Wichtig ist, dass hinter dieser Glaswand aus einer gelblichen Flüssigkeit ein unscheinbares weißes Pulver entsteht: Ein organischer Kunststoff mit dem unaussprechlichem Namen (Poly)vinylphenothiacin - die Schlüsselsubstanz für die neuartigen Batterien. Es klingt zunächst seltsam: Kunststoff leitet bekanntlich keinen Strom. Deshalb wird er mit einem stromleitenden Ruß vermischt. Der wiederum macht die Mischung rabenschwarz. Die Ruß-Kunststoff-Mischung wird dann auf eine dünne Aluminiumfolie aufgetragen, daraus werden wiederum 1-cent-große Scheiben herausgeschnitten.

Die mit rußigem Kunststoff beschichteten, ausgestanzten Aluminiumscheiben sind schon die halbe Batterie. Genauer die Kathode, also der Teil der Batterie, zu dem die Elektronen hinfließen. Das Gegenstück, die Anode, besteht für die Entwicklungsphase noch aus Lithium. „Für die Anode entwickeln wir parallel andere Materialien – ebenfalls aus organischem Kunststoff. Wir wollen am Ende eine Batterie bauen, die auf beiden Seiten aus Polymeren besteht“, sagt Esser.

Viele Vorteile: Langlebig, schnell ladbar, biegsam - und ohne Schwermetalle
Die Batterien, die Birgit Essers zusammen mit dem Batterieforschungszentrum in Münster entwickelt hat, hätten in der Praxis viele Vorteile. Sie sind sehr langlebig und sie lassen sich schnell laden – viel schneller als ein Handy heute. „Wir waren ganz überrascht: Wir können unsere Batterie in drei Minuten laden und entladen – und das 10.000 Mal hintereinander, bei nur 7 Prozent Verlust. Ein normaler Handy-Akku lässt nach 1000-2000 Zyklen schon deutlich nach.“

Ein weiterer Vorteil: Da die Batterie letztlich aus einer ausgestanzten beschichten Folie besteht, ist sie biegsam. Sie würde sich damit auch für elektronische Geräte eignen, die in Textilien eingearbeitet sind – sogenannte „intelligente“ Kleidung. Aber auch für Smartphones: Die Batterie kann schließlich auch in ein Gehäuse ähnlich einer herkömmlichen Knopfbatterie eingebaut werden – wobei das ebenfalls aus Kunststoff bestehen kann.

Dadurch ergeben sich auch Umweltvorteile: Die Batterie würde am Ende keine Schwermetalle enthalten, kein Kobalt, kein Nickel - sie wären kein Problemstoff mehr. Umweltfreundlicher wäre auch die Herstellung: Um Kunststoff zu verarbeiten, ist weniger Energie notwendig als bei Metall. Ein entscheidender Schritt bei der Entwicklung war dabei die Entwicklung des geeigneten Kunststoffs und der in ihm aktiven Molekülgruppen.
Der Haken?

Bleibt aus ökologischer Sicht der Minuspunkt, dass Kunststoff aus Erdöl besteht – aber auch das muss ja nicht so bleiben. Polyvenylphenothiacin ließe sich ebenso aus nachwachsenden Rohstoffen herstellen.

Die Idee, Batterien aus Kunststoffen herzustellen, ist nicht neu. Forscher aus Jena präsentierten vor zwei Jahren sogenannte Redox-Flow-Akkus, bestehend aus einer Kochsalzlösung und Membranen aus Kunststoff. Die haben auch ihre Vorteile, sind aber schlecht transportierbar, im Gegensatz zu den Kunststoff-Batterien aus Freiburg und Münster.

Birgit Esser und ihre Kollegen haben jetzt ein Patent angemeldet. Sobald es genehmigt ist, sind Gespräche mit Industriepartnern geplant, um das Ganze größer aufzuziehen. Birgit Esser hofft so dazu beizutragen, dass herkömmliche Problemstoff-Batterien durch umweltfreundliche abgelöst werden. An den Kosten würde es jedenfalls nicht scheitern, meint sie.

Und warum ist es nicht möglich, einen Akku zu bauen, mit dem das Handy eine Woche durchhält?
„Das wäre möglich“, erklärt Experte Placke. „Aber dann müsste der Akku deutlich größer sein und das Handy wäre ein Klotz.“

Die Energiedichte von Akkus lässt sich erhöhen, indem man bessere Aktivmaterialien (speichern Lithium) oder weniger inaktive Materialien (sorgen für längere Lebensdauer bzw. Sicherheit) verbaut.

„Wenn man den Anteil an Inaktivmaterialien allerdings zu stark herabsetzt bzw. die Akkus zu dünn baut, wird insbesondere die Sicherheit aufs Spiel gesetzt“, so Experte Placke.

Wohin das führen kann, zeigte sich im vergangenen Jahr beim Samsung-Smartphone Galaxy Note 7. In dem Modell überhitzten mehrfach die Akkus und gerieten in Brand, so dass es schließlich vom Markt genommen wurde.
„Hier wurden die Akkus sehr dünn gebaut. Allerdings konnte die mechanische Stabilität nicht gewährleistet werden, wodurch es zu Kurzschlüssen kam.“

Nach dem Schwung an Smartphones aus China mit einem an drei Seiten randlosen Design scheint es derzeit mehr um die Fullscreen-Ästhetik die vom Galaxy S8 und dem LG G6 angetrieben wurde zu gehen. Das neue Umidigi S2 Pro folgt diesem Trend mit einem riesigen 5,99-Zoll Display in schlankem Formfaktor und legt an einer Stelle besonders nach: der Batterie. Hier wird eine 5.100mAh Batterie verbaut, die locker zwei Tage reichen dürfte.

Der Rest der Spezifikationen ist klassisch. Helio P25 Prozessor, 6GB RAM, 64GB Speicher, Metall-Unibody und eine Dualkamera mit 13 Megapixeln vs. 5 Megapixeln mit Sony Sensor. Im Oktober will Umidigi mit dem S2 Pro auf den Markt kommen. Man darf gespannt sein für welchen Preis. Aber wir erwarten auch da eher eine Kampfansage.

Batterie pour Apple A1061

Espérons que certains de ces petits défauts soient résolus avant que l’outil Refresh Tool soit mis à la disposition du grand public.Vous rappelez-vous quand Google a annoncé que les Chromebooks allaient être en mesure d’exécuter des applictions Android ? Eh bien, le support à ces derniers dans Chrome OS vient de devenir une réalité, au moins pour certains appareils.Lors de la Google I/O le mois dernier, Google a annoncé que le ASUS Chromebook Flip, le Acer Chromebook R11 et le dernier Chromebook Pixel seraient les premiers dispositifs à offrir un support aux applications Android. Et bien, c’est désormais le cas.Cependant, comme Engadget et François Beaufort le rapportent, il apparaît que le ASUS Chromebook Flip est la première machine à disposer du support des applications Android. Évidemment, et comme c’est souvent le cas, il faudra utiliser la version développeur de Chrome OS (53). En effet, il semble que le Play Store ne fonctionne toujours pas correctement sur les deux autres ordinateurs portables. Mais, cela devrait être le cas très bientôt.Ces derniers ont été choisis comme les Chromebooks initiaux à exécuter les applications Android puisqu’ils ont les composants internes adéquats, et surtout un écran tactile. En effet, l’écran tactile facilite les choses, car cela signifie que les utilisateurs peuvent faire tourner les applications ou les jeux, même si ces derniers n’offrent pas un support au clavier.

Le ASUS Chromebook Flip dispose enfin des applications AndroidLe ASUS Chromebook Flip dispose enfin des applications Android Cependant, le support à beaucoup plus de Chromebooks est dans les cartons, puisque de nombreux développeurs travaillent pour que leurs applications soient compatibles avec Chrome OS. Consultez cette page de support pour visualiser la liste des Chromebooks qui exécuteront les applications Android plus tard dans l’année — elle est assez longue.Il convient de noter que même avec un périphérique compatible, et la version alpha de Chrome OS installée, vous pourrez uniquement exécuter les applications dédiées aux tablettes, et les jeux. En effet, les applications qui sont conçues pour les smartphones ne fonctionneront pas. Naturellement, vous pouvez vous attendre à un certain niveau d’instabilité étant donné qu’il ne s’agit que d’une version en cours de développement. Bien sûr, tout cela devrait s’arranger avec une version stable plus tard dans l’année. Le but est d’offrir à un maximum de Chromebooks, le maximum d’applications. Cela devrait rendre le Chromebook beaucoup plus polyvalent quand aucune connexion Internet est disponible.

Intéressé pour tester ? Vous devez d’abord configurer votre Chromebook pour utiliser le canal dev. Évidemment, les builds pourraient être buggées, mais vous allez avoir accès à de nouvelles fonctionnalités telles que les applications Android. Allez dans « Paramètres », puis « À propos de Chrome OS », puis cliquez sur « Plus d’infos ». Sélectionnez « Dev ». Une fois que vous avez opté pour la version « dev », vous devriez voir l’option pour activer les applications Android sur l’écran de votre Chromebook. Si ce n’est pas le cas, il est possible que votre appareil ne soit pas encore pris en charge.Il y a beaucoup de surface utilisée sur le smartphone d’aujourd’hui. Bien sûr, l’avant est la plupart du temps rempli par l’écran, et à l’arrière il y a une caméra. Mais, le reste de la coque arrière est normalement juste un espace vide.Cependant, Apple pourrait, à sa manière, apporter toute autre chose. En effet, une future version de l’iPhone qui pourrait avoir un écran sur l’avant et un à l’arrière — c’est ce que laisse entendre le dernier brevet de la société.Le smartphone dans le brevet n’a pas deux écrans. En effet, à la place, c’est un seul écran qui s’enroule autour du smartphone. Bien sûr, l’iPhone a assez de problèmes avec l’autonomie de la batterie pour un seul écran, mais heureusement, Apple aurait trouvé un moyen de faire en sorte que la totalité de l’écran ne soit pas allumée, grâce au suivi du visage. Les différents capteurs détermineront ce que vous êtes en train de regarder, afin d’allumer la partie de l’écran qui doit l’être.

Apple a déposé un brevet pour un iPhone à double écranApple a déposé un brevet pour un iPhone à double écran Un iPhone 8 à double écran ?Pour tirer profit de la totalité de l’écran, le brevet indique que les boutons et les contrôles seront positionnés en bas de l’écran, sauf pour le contrôle du volume, qui devrait être un bouton logiciel, plutôt que physique.Il est assez peu probable que nous verrons ce brevet se concrétiser dans un proche avenir — non seulement il serait difficile pour l’utilisateur de s’y habituer, mais il ne pourrait pas être aussi résistant que certains pourraient l’espérer.Bien sûr, Apple n’est pas le seul à travailler sur des appareils avec plusieurs écrans. Samsung travaillerait sur un smartphone pliable, qui pourrait sortir cette année où l’année prochaine. Si cela finit par être un succès, Apple pourrait accélérer ses travaux, et ce brevet pourrait montrer l’iPhone 8.Dans l’annonce de macOS Sierra, aux côtés de l’introduction de son aimable assistant virtuel Siri, Apple a également apporté un changement important dans le navigateur Safari 10 : ce dernier va désormais désactiver Flash par défaut. Avec la persistance des problèmes rencontrés par la faiblesse de sécurité de Flash, et puisqu’il est abandonné par de plus en plus de plates-formes, Safari est le dernier à couper les ponts avec l’obsolète technologie.

Bien que ce ne soit pas quelque chose que vous soyez en mesure de bénéficier de suite, dès lors que macOS Sierra sera lancé à l’automne avec la nouvelle version de Safari (10), Flash sera abandonné. Ainsi, le navigateur va encourager l’utilisation de la technologie HTML5, qui, comme de nombreux sites qui passent à cette nouvelle norme, cela signifie que les utilisateurs sur la nouvelle version de macOS ne devraient pas remarquer une grande différence.Bien sûr, il y a encore du contenu en Flash sur la toile, et il y a certains sites qui font abondamment usage de Flash. Dès lors, les utilisateurs verront un message leur demandant d’installer le plug-in. En effet, bien que Flash soit techniquement installé, le navigateur ne l’active pas par défaut par des mesures de sécurité, comme le souligne MacWorld.Si l’utilisateur le souhaite, il pourra se rendre dans les paramètres afin d’activer temporairement Flash pour la durée d’une visite au site « bloqué ». Ceci est quelque chose que vous aurez à faire lors de chaque visite, afin d’éviter que Flash soit automatiquement activé, et ouvrant potentiellement des backdoors sur votre périphérique. Rassurez-vous, les principaux sites comme Google, YouTube et Facebook ont abandonné la technologie, optant pour la norme HTML5, beaucoup plus contemporaine et sécurisée.

Mais, Apple ne cible pas uniquement Adobe avec cette décision. En effet, celle-ci nous montre comment la firme envisage de traiter la plupart des plug-ins dans le futur. L’idée est de procéder ainsi avec d’autres plug-ins, comme Silverlight, Java, etc., qui pénalise l’expérience utilisateur sur le Web.Remix OS n’a pas peut-être la renommé qu’il devrait avoir à l’heure actuelle, mais nous commençons à voir les prémices d’une poussée de l’utilisation du système d’exploitation. Son créateur, Jide, a annoncé une nouvelle liste d’appareils qui utilisent l’OS, ainsi qu’un partenariat avec un fabricant majeur. Si Jide a lancé une tablette et un mini-PC de bureau exécutant Remix OS en 2015, au cours de l’année écoulée, la société a également établi un partenariat avec un certain nombre d’autres fabricants pour charger Remix OS sur une large gamme de produits.Pour ceux qui l’ignorent, Remix OS vise à transformer Android en un système d’exploitation dédié aux ordinateurs de bureau. En tant que tel, et comme souligné par Liliputing, ce n’est pas surprenant de voir Jide lancer une tablette 2-en-1 sous Remix OS pour démontrer les avantages offerts par un périphérique plus « traditionnel », avec un périphérique qui a éclot au moment de l’arrivée du mobile.

Batterie pour Apple A1304

Dans la pratique, la recherche fonctionne relativement bien, mais elle n’est pas aussi performante pour une entreprise dont le cœur de métier est la recherche.Mais, la vraie puissance de l’appareil est qu’il n’est pas strictement limité à votre smartphone ou votre tablette. Installez Google Chrome sur un PC ou un Mac, et vous serez en mesure de streamer une page Web pour une diffusion en continu sur le dongle. La qualité de la vidéo est dans l’ensemble assez bonne, même pour la version Web de Netflix.En fin de compte, la nouvelle conception est une bonne chose, mais pas assez pour remplacer votre ancien Chromecast — surtout étant donné que l’ensemble de mes nouvelles fonctionnalités préférées fonctionnent parfaitement sur l’ancien opus. Mais, pour ceux qui n’ont pas encore mis la main sur un Chromecast, cette nouvelle version est réellement appétissante.

Le Chromecast est génial pour streamer tout type de contenu, et alors qu’il ne remplacera pas les multiples applications ou les écrans d’accueil intuitifs offerts par les set-top-boxes les plus chères, il est très abordable, et surtout très intuitif. Il pourrait même reléguer les fonctionnalités intelligentes de votre Smart TV au second plan. Même si vous avez déjà un outil de streaming, la nouvelle application du Chromecast peut vous faire oublier tous les appareils que vous avez déjà.Le voyant de notification sur votre smartphone peut clignoter pour vous alerter lorsque vous recevez un message. Mais, Samsung semble travailler sur une nouvelle lumière de notification qui va beaucoup plus loin. Celle-ci est nommée Smart Glow, et elle est l’anneau qui entoure la caméra arrière. Elle va ainsi briller dans différentes couleurs pour différentes circonstances.Samsung n’a pas encore officiellement annoncé Smart Glow, mais une fuite de documents pour le futur smartphone Samsung Galaxy J2 explique comment cela va fonctionner. En plus de vous alerter sur les appels, les messages et autres notifications, la lumière Smart Glow peut vous alerter quand la batterie est faible ou lorsque vous êtes à court d’espace de stockage sur votre smartphone.Vous pouvez également utiliser Selfie Assist, une option qui va permettre de prendre des autoportraits avec la caméra arrière de votre smartphone : le téléphone émet un bip et la lumière Smart Glow passe en bleu pour vous alerter que votre visage est détecté. Puis, l’application Appareil photo de Samsung va automatiquement prendre une photo.

Samsung permettra aux utilisateurs de choisir les alertes qui seront affichées sur l’anneau Smart Glow, et sélectionner les couleurs à associer à chaque événement.Smart Glow de Samsung risque d'être utile dans le Galaxy Note 7Smart Glow de Samsung risque d’être utile dans le Galaxy Note 7 Samsung embarque généralement dans ses phablettes Note plein de nouveautés. Le Galaxy Note 7 devrait poursuivre cette tendance. En effet, à côté des rumeurs sur un écran incurvé et un monstre de puissance, il est mentionné que cette nouvelle lumière Smart Glow va être incrustée dans la phablette.En effet, si GalaxyClub prétend que la caractéristique est susceptible de faire ses grands débuts sur le Galaxy J2, elle est également susceptible d’arriver sur d’autres smartphones, ce qui rend le Samsung Galaxy Note 7 comme un bon candidat pour être l’un des premiers à l’obtenir.Une autre nouvelle fonctionnalité dont nous entendons beaucoup parler en référence au Note 7 est un scanner de l’iris. Avec un écran incurvé de 5,8 pouces d’une résolution Quad HD, et de 6 Go de RAM, le Samsung Galaxy Note 7 pourrait finir par être le porte-drapeau de la firme en 2016.Microsoft a évidemment un gros appétit pour pousser sa propre boutique d’applications, le Windows Store, au plus grand nombre d’utilisateurs. Mais, dès lors que l’on parle de jeux, ce n’est plus pareil. En effet, la société prévoit de mettre ses futurs titres sur Steam.

Cette information émane directement de Phil Spencer, chef Xbox chez Microsoft, qui a discuté de la question dans un long entretien avec Giant Bomb à l’E3.Interrogé pour savoir si Microsoft cherchait à pousser des jeux sur Steam, Spencer a initialement affirmé que la firme de Redmond le fait déjà, soulignant Age of Empires ou encore Ori and the Blind Forest à titre d’exemple, avant de mentionner qu’il serait logique que les gros titres fassent également leur apparition sur la plate-forme de Valve.« Ils pourraient certainement arriver », a répondu Spencer, avant d’observer que Steam est une force majeure dans le jeu sur Windows, et est de plus en plus adopté. Spencer a également mentionné avoir parlé avec Gabe Newell, et qu’il y aurait des secteurs où Valve et Microsoft coopèreraient, et d’utres où ils seraient en concurrence, mais il a ajouté : « nous embarquerons à nouveau des jeux sur Steam ».Cependant, il n’y a eu aucune indication fournie sur les jeux de Microsoft que nous pourrions voir arriver sur Steam. Phil Spencer a semblé plutôt évasif quant à savoir qu’elle serait le blockbuster poussé sur la plate-forme de Steam, mais il a pris le soin de souligner que Microsoft a besoin de faire un travail sur elle-même, et pousser sa propre boutique d’applications.Forza 6 Apex connaît apparemment un gros succès sur le Windows Store, à contrario de Quantum Break, qui n’a pas réussi à attirer les foules, malgré les grandes attentes de la firme de Redmond derrière ce titre.En bref, en ce qui concerne les jeux PC, il semble que Steam soit la plate-forme de choix, et ne peut être ignorée par Microsoft. On peut s’attendre à voir davantage de jeux Microsoft apparaître sur la boutique de Valve – bien évidemment, pas tous.

L’Apple Watch n’a pas reçu de mise à niveau matérielle depuis qu’elle a été libérée, il y a maintenant treize mois. Mais, dès lors que celle-ci recevra le listing que tout le monde attend, il y a de fortes chances que l’Apple Watch dispose d’une caméra, si l’on en croit un récent brevet d’Apple, qui doit néanmoins être pris avec des pincettes.Au sein d’une récente collection de documents publiés par l’US Patent and Trademark Office, l’instance administrative chargée d’émettre des brevets et des marques déposées aux États-Unis, quelques petites illustrations font allusion à l’avenir du design de l’Apple Watch, y compris l’appareil photo intégré.Bien que les documents soient une référence à pousser des informations spécifiques sur l’Apple Watch, un tuyau en forme d’appareil photo intégré est visible si vous regardez d’assez près les schémas. Plus précisément, la figure 2 dans le document mentionne un appareil photo dans l’interface utilisateur de l’Apple Watch.Le brevet d'Apple laisse penser à l'inclusion d'une caméra dans l'Apple WatchLe brevet d’Apple laisse penser à l’inclusion d’une caméra dans l’Apple Watch Des selfies réalisées par l’Apple Watch ?Dans le texte du document, Apple fait mention d’un appareil photo numérique compact qui comprend un capteur d’image tel qu’un capteur CMOS et des composants optiques (par exemple des lentilles) agencés pour réaliser le focus d’une image sur le capteur lui-même.

Même si Apple ne fournit pas de détails sur ce que serait le but d’une caméra embarquée, comme l’a noté Patently Apple, les documents mentionnent que la caméra pourrait être utilisée pour capturer des QR codes, et d’autres données analysables. Elle pourrait également permettre de capturer une image de la personne portant la montre — le selfie de demain ?.Il sera intéressant de voir si oui ou non cette caractéristique sera mise en œuvre dans la prochaine itération de l’Apple Watch. Contrairement à la date de sortie constante de l’iPhone, Apple n’a même pas encore fait allusion à une date de sortie pour la smartwatch de prochaine génération.Cependant, on s’attend à ce que l’Apple Watch 2 arrive aux côtés de l’iPhone 7, au mois de septembre.Vous rencontrez des problèmes avec votre ordinateur ? Une façon qui a fait ses preuves depuis des années a été de réinstaller le système d’exploitation. Microsoft a facilité cette action dans Windows 10 en incluant une option « Réinitialiser ce PC » dans la section « Mise à jour et sécurité », et le volet « Récupération ».Comme son nom le laisse entendre, la réinitialisation du PC va effacer toutes vos données, afin que votre ordinateur revienne à l’état où il était la première fois que vous l’avez allumé. Mais, ce n’est pas tout à fait la même chose que d’effectuer une réinstallation complète. En effet, si votre fabricant de PC a chargé un logiciel sur le PC, ce dernier sera toujours là.

Aujourd’hui, Microsoft introduit un nouvel outil qui facilite vraiment une réinstallation complète, même si vous ne disposez pas d’un disque Windows 10 sous la main. Le nouvel outil nommé « Refresh Tool » est encore au stade « preview ». Mais, si vous êtes un membre du programme Insider de Windows, fonctionnant sous la build 14367 de Windows 10 Preview, ou une version ultérieure, vous pouvez télécharger l’outil afin de le tester.L’exécution de Refresh Tool va effacer vos applications (et éventuellement vos fichiers). Assurez-vous d’avoir fait une sauvegarde avant de le tester L’outil est assez petit, mais il va télécharger une image disque de 3 Go, alors assurez-vous que vous avez la bande passante et le temps pour cela avant de vous lancer, ainsi que suffisamment d’espace libre sur votre ordinateur Toutes les applications qui ne font pas partie de Windows seront supprimées. Cela pourrait inclure un logiciel de gestion de l’alimentation de votre fournisseur de PC, Microsoft Office et d’autres logiciels que vous pourriez réellement vouloir. Assurez-vous que vous savez comment réinstaller un logiciel facilement L’outil est actuellement disponible en anglais, chinois et japonais Microsoft note également que, pendant la période preview, la société « ne peut pas garantir vos licences numériques, le contenu numérique associé à des applications ». Cela signifie que vous pourriez ne pas être en mesure d’accéder à certaines applications, vidéos ou d’autres contenus pour lesquels vous avez payé. Prenez donc des pincettes quant à son utilisation.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 最初 | next>>
カレンダー
<< 08 月 >>
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31
最近の記事
フォトアーカイブ